Nostalgie ferroviere

J’ai toujours été sensible aux voies de chemin de fer.
Sans doute une réminiscence de l’époque où, bambin, je pouvais voir passer les trains de la fenêtre de ma chambre. En ce temps-là une belle fumée sortait des naseaux de la bête et celle-ci affichait fièrement sa puissance en exhibant des roues et bielles impressionnantes.
La météorite du progrès a fait disparaître ces dinosaures de nos campagnes. Seuls quelques panneaux à l’iconographie obsolète perpétuent le souvenir.

etat-major.gif

 

Allez, trêve d ‘épanchements madeleino-proustien, passons à du concret.
N’ayez point peur de dérailler en cliquant sur les mots en bleu ou sur les images.
Il m’arrive souvent de flâner sur les voies ferrées plus ou moins désaffectées près de chez moi où la nature reprend ses droits.

etat-major.gif

Rail2petit.jpg

Rail2petit.jpg

 

J’y retrouve  des clins d’œil de mes pérégrinations en Lorraine sur les traces du minerai de fer.

 

Lorraine2petit Lorraine1petit
Famille de Wendel Micheville

 

A force de mettre mes pas le long des traverses, je m’interroge sur la signification des clous qui marquent certaines traverses de chemin de fer.
1ère constatation, ils sont souvent par 3.
2ème constatation leurs formes sont différentes.
3ème constatation, des caractères figurent sur leurs têtes.

Rail2petit.jpg

 

Ceux dont la tête est carrée sont frappés de 2 chiffres qui mentionnent l’année du traitement de la traverse. Ceux du XIX ème siècle sont en bronze.
Après quelques kilomètres, j’ai retrouvé mon année de naissance !
Avez-vous la même chance ?

Rail2petit.jpg

 

 

Les clous hexagonaux ou triangulaires sont marqués de 2 lettres correspondent à l’estampille du fabricant.
Je cherche fébrilement mes initiales. Et bingo je trouve ! AG comme
Amédée Gadjo
Soyons sérieux AG correspond à Achille Gaillard à Oissel dans le 76.
Les vôtres sont elles ici ?

initiales-petit.jpg

 

La troisième série correspond à l’écartement entre les rails (sabotage). Les clous sont ronds ou parfois remplacés par des pastilles. Cela varie de 1435 à 1465. Là aussi, seuls les 2 derniers chiffres sont indiqués.

 

ecartementPetit.jpg

 

La cote standard en France est de 1435 m/m (environ 60% des voies ferrés mondiales).
D’où vient cette norme ?
D’Outre-Manche où furent construites les premières lignes en 1825. Messieurs les Anglais ont tiré les premiers leurs charrettes par des machines à vapeur sur rails. Ils ont utilisé la largeur de 4 pieds 8,5 pouces car les fabricants de wagons étaient les mêmes que ceux des calèches.
Okay, comme on dit là bas, mais la largeur des calèches,  elle vient d’où ?
Saperlipopette, comme on dit cheu nous !
Ben du cul des chevaux du père Jules. En effet les romains auraient fixé cet écartement pour leurs fameuses voies dallées. Ce serait le meilleur compromis pour conserver maniabilité et stabilité à leurs chars tirés par 2 chevaux. Comme il a imposé son joug un peu partout en Europe cet écartement d’ornières s’est répandu.
Mouais…, quid des chars à bœufs ? Je veux bien que tout ce monde devait rouler dans les mêmes ornières mais au m/m près j'en doute. Bon, si c'est écrit sur Internet, c'est forcément vrai !

Une version plus crédible ici par Philippe de ITF.

Je cause, je cause et vais finir par vous faire rater votre train.

 

Restent quelques clous dont je ne connais pas la signification à part le 1C qui correspond à la longueur et à la largeur de la traverse.(3 m.x 0,26m.)

diverspetit.jpg

 

Le traitement des traverses se fait à la créosote. Malgré leur vétusté elles dégagent encore une forte odeur au point que je ne peux garder à l’intérieur de la maison les clous ramenés. Ce produit est très toxique et le traitement des traverses usagées pose de gros problèmes à la SNCF (enfin surtout à nous.)
Pour terminer, voici quelques exemples de frettes destinées à éviter que les traverses ne se fendent.

 

frettes-petit.jpg

 

Pour mémoire 105 000 kilomètres de voies ont été créées en France. A raison d’un travelage de 1666 traverses au kilomètre, cela fait un total de 174 millions de traverses. Tatillons, vous argumenterez que toutes n’étaient pas en bois. Mais ce savant calcul ne tient pas compte du remplacement des traverses usagées ni des voies de service. Ne chipotons pas, les 2 éminents savants Grosso et Modo estiment que cela représente un volume de l’ordre de grandeur de la pyramide de Khephren. Mises bouts à bouts, elles atteindraient très largement la Lune !

 

melies-voyage-lune1.jpg

 

S’il vous prend l’envie de collectionner ces clous, sachez que vous deviendrez ferrocloutivipathe . Vous aurez rapidement le dos en compote à force de marcher le dos courbé sur les voies de chemin de fer. Ceci dit, la totalité des clous présentés ici ont été ramassés sur un tronçon de 2 kilomètres donc assez rapidement.
Surtout restez prudents car :

traverser.jpg

 

 

Voici 3 liens forts intéressants où j'ai puisé sans vergogne pour faire le malin. Merci à eux.
cfpa.asso
ptitrain.com
itff

Et une vidéo sur l'"inventeur" de la locomotive.


L'histoire de George Stephenson par Angelsonador

5 réflexions au sujet de « Nostalgie ferroviere »

  1. Bonjour,

    Quelle est la technique pour extraire les clous ? Pied-de-biche ou quoi d’autre ?
    Je parle de traverses de voies désaffectées, sans aucun rail, bien sûr.
    Merci pour votre réponse.
    Salix.

    • Bonjour
      Système D. En général un bon tournevis et un tenaille suffisent quand les traverses sont anciennes ce qui est le cas pour les voies désaffectées.

      • Merci pour votre réponse.
        J’ai aussi utilisé un petit pied de biche après dégagement par tenailles.
        Sur le tronçon que j’ai visité il y a peu de variétés de clous. Il va falloir que je prospecte sur d’autres voies abandonnées.
        Merci encore.

  2. Bonjour,
    Étant petit, ayant vu une collection dans un musée des chemins de fer, je me suis mis à glaner un petit lot d’environ 200 clous…
    Je souhaiterai aujourd’hui les donner.
    Peut-être connaîtriez-vous quelqu’un d’intéressé ?

    • Bonjour
      Je ne connais pas de personnes susceptibles d’être intéressées, mais en parcourant les forums, vous trouverez surement des collectionneurs
      Merci pour votre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.