Le Havre. Eglise Saint Joseph

 

Rasé pendant la dernière guerre, le centre-ville a vu sa reconstruction confiée à l’architecte Auguste Perret. Ce dernier a utilisé au maximum les caractéristiques novatrices du béton. Il en résulte un ensemble homogène basé sur des carrés de 6.24mètres, portée maximal d’une poutre en béton. Perret, avec R. Audigier dessine la nouvelle église qui sera terminée en 1959.
Vu de l’extérieur, l’ensemble me parait quelque peu « massif » malgré son impressionnant clocher qui culmine à 110m.

IMG_0853le havre

 

Une fois la porte franchie, on est surpris par l’originalité de l’édifice avec son chœur placé au centre de la nef. L’espace est dégagé de toute colonne. Le volume fait que l’on est à l’opposé de l’ambiance souvent oppressante qui peut régner dans ce genre de monument.

IMG_0831le havre_DxOVP

 

D’habitude, je ne suis pas fan du béton, mais ici, il faut bien admettre que l’ensemble est de toute beauté. Pas de fioriture ni de décoration, l’esthétique émane uniquement de la structure.

IMG_0833le havre

 

Au-dessus du chœur, le regard est littéralement « aspiré » par la flèche octogonale qui domine l’autel. Je vous laisse juge.

IMG_0836le havre

 

Cette flèche monumentale serait un cierge érigé pour remercier Dieu du retour de la paix.

IMG_0840le havre

 

L’agencement des vitraux de Marguerite Hédé, aux couleurs du plus sombre au plus clair, renforce l’effet de verticalité.

IMG_0844le havre

 

Un impressionnant escalier en colimaçon permet d’accéder au sommet, mais il est hélas inaccessible aux touristes.

IMG_0850le havre

 

Le style géométrique et anguleux peu courant dans les églises est bien mis en valeur par l’éclairage électrique des piliers ainsi que par la forme verticale des vitraux.

IMG_0841le havre

 

Le Havre by night, le « cierge » éclairé se découpe devant les nuages venus du large.

IMG_0891le havre1

IMG_0910le havre

 

Allez, pour finir cet intermède touristique, une petite vue du port de plaisance avec bien sûr, vue sur l’église.

IMG_0914le havre1
Bonne rentrée à vous.

6 réflexions au sujet de « Le Havre. Eglise Saint Joseph »

  1. Remarquable! Vos photos mettent vraiment en valeur cet édifice.
    J’avais vu de Perret l’église du Raincy dans l’est parisien.
    J’ai aussi visité d’autres églises en béton qui m’ont intéressée :
    celle de Förderer en Suisse à Hérémence et
    l’église Saint-Louis à Marseille de Sourdeau,
    elles n’étaient pas aussi grandiioses que celle du Havre dont je découvre les images aujourd’hui.
    Merci!

  2. Hello après visionnage je reste de marbre ;-(
    L’Allemagne (encore elle), que je connais très bien, a connu des destructions plus importantes que chez nous pendant la dernière guerre, ce n’est pour autant que ce pays a cédé à la facilité du tout béton. Il existe en France des villes que certains sont prêts à raser, Le Havre et Saint-Dié (Vosges) que je connais aussi fort bien, font partie de celles-là.
    Amicalement à toi 😉

    • Ce n’est pas le béton qui est en cause mais l’usage que l’on en fait. Dans ce cas, je trouve ses propriétés sont très bien exploitées et pas au détriment de l’esthétique. Par contre, j’ai quelques doutes concernant le vieillissement, quelques fuites sont présentes.
      Amitiés à toi itou 🙂

  3. Tes photos sont absolument magnifiques. Le Havre a aussi la chance de posséder un bâtiment réalisé par l’immense architecte brésilien Oscar Niemeyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *