La Pyrale du buis

 

Il est ni beau ni moche ce petit papillon qui nous vient d’Asie. Apparu en France en 2008, il a maintenant fini la conquête du territoire, transformant la France en zone occupée.
Ses antennes effilées et le port de ses ailes parallèles au sol nous indique que l’on a affaire à un papillon dit « de nuit », mais ce n’est pas pour cette raison que l’on va s’intéresser à lui.

pyrale du buis
pyrale du buis

 

On peut aussi croiser une variété brune moins commune, mais tout autant banale.

pyrale du buis

 

Il a l’air bien inoffensif ce petit lépidoptère quoique…Avec ses antennes redressées, je lui trouve un petit air diabolique qui n‘est hélas pas usurpé.

pyrale du buis

 

Ces papillons se déplacent en nuées impressionnantes. Dès que l’on s’approche des buissons, c’est une envolée semblable à une bourrasque de flocons de neige.

pyrale du buis

pyrale du buis

 

Ce pourrait être charmant mais cette multitude pose un énorme problème écologique car chaque femelle pond de 200 à 300 œufs qui se transforment en chenilles d’une grande voracité. Les buis sont les victimes désignées. En peu de temps, ils prennent un aspect grillé puis ils sont dévorés. Au bout d’un mois et demi, les papillons éclosent et le cycle recommence.
Aucun buis n’est épargné ! Le spectacle est désolant avec son allure digne d’une publicité Monsanto ou Bayer

pyrale du buis

pyrale du buis

pyrale du buis

 

Les buis peuvent survivre à plusieurs attaques mais s’affaibliront de plus en plus et sont amenés à disparaître rapidement de nos paysages. Il existe bien différents traitement plus ou moins chimiques qui permettront surement de sauvegarder l’art topiaire de nos jardins à la française mais que va-t-il advenir de nos buissons sauvages si utiles à fixer les terrains pentus?
Venant d’ailleurs, les pyrales n’ont pas de prédateurs chez nous. Nos oiseaux peu habitués à croiser ces bestioles s’en méfient à part peut être les mésanges. Extrêmement rares sont les ailes entamées par des coups de bec.
Les imagos se goinfrent sur toutes les fleurs maintenant que les buis sont dévorés et j’ai l’impression que leur nombre fait fuir les hôtes habituels de mes buddleias et autres.

pyrale du buis

pyrale du buis

 

Cette pyrale infernale sera bien difficile à endiguer et de quoi se nourrira-t-elle quand les buis auront disparu ? Des vignes sont déjà contaminées en Saône et Loire.
Là, ça ne rigole plus du tout !

7 réflexions au sujet de « La Pyrale du buis »

  1. Et du coup je comprends l’état de notre buisson de buis, au retour de vacances!
    Vite une alternative au phyto!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *