Le village fantôme

 

Le département de la manche est renommé entre autres pour ses magnifiques plages de sable.

Pirou (3)

 

Au plaisir des yeux s’ajoute celui de la bouche. Le faible dénivelé des rivages, associé à un marnage des plus important au monde sont favorables à l’ activité conchylicole et à la pêche à pied.

Pirou (4)

 

Quand plusieurs fois par jour le beau temps s’installe, tout est en place pour profiter pleinement de la nature.

Pirou (2)

 

Rien de bien fantomatique dans cette introduction ne manquera pas de noter le lecteur perspicace et pourtant… Baguenaudes a plus d’un tour dans son sac pour essayer de vous titiller la rétine.
Si l’eau peut paraître fraîche, flâner sur le rivage est un grand plaisir visuel aussi la surprise est de taille quand, une fois la dune franchie, on découvre ce spectacle improbable.

Pirou (17)

 

Il ne s’agit pas là d’une ou deux constructions sauvages mais, bien d’un hameau dont  l’histoire est heureusement peu courante.

Pirou (18)

 

Nous sommes à Pirou petite station balnéaire. L’emplacement au bord de la plage est idyllique. Dans les années 90, un promoteur lance le projet d’un lotissement d’environ 80 maisons. L’édification des maisons est faite alors qu’aucun réseau de viabilité n’existe. Pas de voirie ni égouts, encore moins d’eau et électricité. Les maisons sont posées sur le sable sans aucun branchement ! Bien que de nombreuses habitations soient terminées, le permis de construire est finalement refusé. Privé du soutien des banques, le promoteur fait faillite entraînant celles de nombreuses entreprises ayant participé aux constructions. Les propriétaires des maisons se retrouvent le bec dans l’eau salée. Les entrepreneurs sont venus récupérer ce qui pouvait l’être, imités par des « indélicats ». Le village, construit en béton cellulaire, s’est rapidement retrouvé à l’état de ruine malgré la surveillance de la gendarmerie chargée d’éviter le pillage;
Depuis, la mairie a racheté les parcelles mais, réhabiliter le site n’est pas une mince affaire et la situation perdure.
En attendant, le site est devenu un lieu de promenade où les graffeurs s’en donnent à cœur joie et j’avoue que contrairement aux carrières souterraines, ces manifestations rupestres ici s’accordent bien avec les lieux.
Finalement, cet ensemble complètement déstructuré et livré aux expressions artistiques non codifiées possède une allure homogène qui contribue à l’extravagance de cet endroit improbable au milieu des dunes.

Pirou (1)

 

Ce village concentre une bonne partie de tout ce que je déteste habituellement: béton cellulaire au milieu de la nature, tags à tout va, déblais et pourtant, cette concentration bien circonscrite balayée par le vent du large possède une ambiance très particulière qui ne manque pas de poésie.
Soumis aux attaques des intempéries et aux plans de réhabilitation, le site est naturellement destiné à disparaître dans un avenir proche. Le Village Fantôme ainsi baptisé par les Pirouais ne sera plus qu’un souvenir illustré par quelques photos.

Pirou (5)Pirou (7)Pirou (8)Pirou (9)Pirou (10)

Pirou (12)

Pirou (13)

Pirou (15)

Pirou (16)

Pirou (19)

Pirou (21)

Pirou (22)

Sans titre

Sans titre7

 

La vue aérienne montre l’étendue du site. Le grand bâtiment gris en bas à gauche était un hôtel avec piscine hexagonale.

 

4 réflexions sur « Le village fantôme »

  1. Toute ma jeunesse cette région (mes parents habitent à 50 km de là). Mais je n’avais jamais revu ce village !

  2. TAMBOUILLE !
    des promoteurs vereux
    des clients super naifs
    des autorités sourdes et aveugles
    Bien secouer puis laisser reposer quelques années
    résultats : une oeuvre d’art !
    merci les grafeurs !

Répondre à anouk maison Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.