Curiosités minières

Je ressors de mes cartons quelques photos de visites de galeries maintenant inaccessibles.Par monts et par vaux et surtout par…paings les entrées sont systématiquement obstruées par mesure de sécurité, condamnant ces vestiges à l’oubli définitif. Dommage, les parcours n’étaient jamais ennuyeux , on y rencontrait des choses intéressantes comme cette curieuse formation de rouille sur un rail abandonné au fond d’une galerie.

 

Ce n’est pas un cas isolé car j’ai déjà croisé avec des amis ce genre de « palourde » dans une autre mine.
Merci à Seb pour la photo.

 

Je n’ai aucune explication concernant ce phénomène mais peut être qu’un lecteur nous éclairera sur sa formation.

Le phénomène suivant est plus fréquent. Ces « jambons » suspendus au plafond montrent les limites du boulonnage suivant le terrain et sa nature qui , comme dirait Aristote, a horreur du vide. Ils ont rempli leur rôle pendant l’exploitation. Depuis  le terrain trouve un nouvel équilibre.

 

Grillages, étais en bois, boulonnages tout a été employé pour soutenir le ciel, les mineurs partageant une crainte ancestrale avec les Gaulois.

 

Autre curiosité, sur un front de taille, on peut voir une belle faille matérialisée par le décalage des veines de silice. Est elle normale ou inversée ? J’avoue l’ignorer, je n’étais pas là quand le glissement c’est produit.

 

Dans cette petite galerie, l’étais de droite conserve une certaine fierté alors que son acolyte a l’ego fort altéré.

 

Voilà donc quelques exemples de rencontres insolites qui malheureusement se font de plus en plus rares.
Liens:
Les soutènements.
Lorraine.
Technique minière

 

2 réflexions au sujet de « Curiosités minières »

  1. Ce qui est sympa, c’est que tes articles sont toujours des « mines » d’informations !
    On n’en ressort pas plus intelligent, mais surement moins bête.
    Tes photos sont splendides. Cela donne envie d’être avec toi lors de ces découvertes. T’as pas retrouvé un des sept nains par hasard ? ^^
    A la prochaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *